Voyage missionaire en famille MOLDOVA

Moldavie 2014

Pendant longtemps j’avais à cœur d’aller donner de notre temps dans un pays pauvre . En 2014 j’ai lancé le truc à mon mari : et si on partait en voyage missionnaire au lieu de se dorer la pilule sur une plage ? Il m’a dit OK et l’idée était lancée. Nous avons prié pour avoir confirmation et de où nous irions. Noémie était en première année de l’Institut Biblique de Nogent et voulait elle aussi partir en été . Je lui ai dit :  » pourquoi partir séparément , pourquoi ne pas partir ensemble ? » Elle fût OK elle aussi. Nous avions avec mon mari dans un premier temps projeté d’aller en Afrique , et avions contacté la SIM , mais rien ne se confirmait . Et Noémie nous a alors parlé de la Moldavie ! Bingo ! Nous avions contacté l’association OM et nous avions engagé notre participation . C’était décidé à l’été 2014 nous partirions 15 jours déjà pour commencer . Contacts pris , tests d’aisance en anglais OK , nous nous préparions pour ce voyage durant 1 année en tout . Je ne connaissais la Moldavie pour les tristes affaires des filles moldaves vendues à la traite humaine et se retrouvant sur nos trottoirs français chaque années. Je ne savais même pas où cela se situait exactement , ni l’état exact du pays….

Chisinau la capitale

Août 2014 nous nous envolions donc pour la Moldavie , Noémie , Camille , Jérémie et Eliott et mon époux et moi . Sans trop savoir ce que nous allions vivre exactement . On nous avait demandé juste un sac à dos par personne et peu d’affaires . Ce que nous avions préparé scrupuleusement . Eliott , petit à ce moment là avait emporté son doudou car un peu stressé . Cela l’a beaucoup aidé durant tout ce voyage hors du commun .

la France nous semblait bien riche à côté de Chisinau …

Nous découvrions la capitale , ses immeubles bien abîmés et le brouhaha de Chisinau. Nous avions été hébergé dans la maison principale de OM dans la capitale où tous les équipiers moldaves y travaillent et font le lien avec les missionnaires étrangers et la population moldave . Une superbe oeuvre , pleine de gens formidables , amoureux de Dieu et du pays . La maison était confortable et nous y étions superbement bien accueillis. Dans les missions à court terme il y a beaucoup d’étrangers et d’européens . Ils étaient contents car cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu de français 🙂 Nous y étions 3 jours pour faire connaissance , découvrir la culture du pays , les choses à ne pas faire , et s’accommoder aussi aux plats . Beaucoup de nourriture venait de Russie .

les vendeurs de pastèques ( ARBOUZES) sont très nombreux en été
Nous avons decouvert qu’à Chisinau l’eau n’est pas potable au robinet . Chaque maison se dotait d’eau filtrée pour boire( robinet de droite ) quand elle avait les moyens

Nous avons aussi découvert les différences avec la France sur les bâtiments , le bâtiment d’OM était neuf mais les normes étaient quelques peu… différentes ! Les marches d’escaliers n’avaient pas la même hauteur …bref tout est différent et moins cadré. Et première stupéfaction , le soir quand la nuit tombe , énormément de chiens hurlent la nuit comme des loups ! la première nuit cela nous a fait drôle . Mais nous étions bien avec nos collègues et surtout impatients de partir dans les villages !

Paysage Moldave

Nouas avons donc traversé la Moldavie , et arrivé dans un petit village typique . Les paysages moldaves sont déserts , il n’ y a pas de richesses dans le pays . Pas d’agriculture qui ferait vivre le pays . Pas de fleurs , pas d’élevages . Rien . Nous avions pris l’autoroute ( très peu sécurisante , pas de vraie limitation de vitesse , voitures free style ( parfois chaises posées en guise de sièges ) pas de ceintures , vaches qui traversent l’autoroute …) bref on sent tout de suite qu’on est dans un autre monde . Pour l’aller nous avions un mini bus confortable . Nous étions bien . Nous sommes arrivés chez Svieta et son mari Leonid qui était pasteur à Prorheni ..Il étaient résidents dans une belle demeure financée par une église américaine , et qu’ils mettaient à disposition des visiteurs . Nous étions prévus 5 jours avec eux pour passer du temps avec les enfants du village , les enseigner dans la foi et les nourrir .Nous étions une grosse équipe d’environ 10 étrangers et 5 équipiers et interprètes moldaves . Dès notre arrivée on nous avait préparé un accueil énorme pour leurs moyens . On a toujours eu de succulents plats préparés , nous avons dormi dans des lits à l’intérieur. Il y a juste les sanitaires qui étaient épiques ! Soit on se douchait dans une baignoire à l’eau glacée , soit nous avions de l’eau chaude …. mais au beau milieu du poulailler !!! Les enfants ont découvert leur chance d’ouvrir le robinet d’eau chaude dans leur vie confortable !

sorte de daube moldave : un régal !
Leonid et Svieta . Ils avaient un tresor pour se deplacer ( rare) une moto ! Ici avec mes garçons
les WC à coté de la porsherie , je vous explique pas les odeurs !

Première difficulté pour les enfants , aller aux toilettes ! Bon j’explique pas l’odeur tellement c’est inconcevable ! Avec mes filles nous y allions ensemble et nous chantions ensemble pour nous donner du courage . Quand nous ne sommes pas habitués c’est vraiment difficile . Le pire pour nous a été le matin , quand tu dois faire ton pipi au lever , c’est juste à vomir !Mais comment dire que nous avions apprecié et mesuré combien c’est un LUXE d’avoir des WC en France mais en plus c’est HONTEUX car nous jetons chaque jour des litres d’eau potable dans les excréments alors que la planète quasi entière n’a pas d’eau potable !

les familles « riches » avaient un puit privé , les autres allaient au puit public dans la rue comme celui ci .

Temps avec les enfants du village chaque matin , dans les locaux de l’église du village

Le manque d’eau potable ne s’est pas trop fait sentir pour nous car OM avait prévu chaque jour des bouteilles d’eau achetées afin que nous ne buvions pas au puit et ainsi garantir notre sécurité . Il n’y avait pas de médecins donc en cas de soucis cela pouvait être dramatique . Les seuls hôpitaux étaient dans la capitale et pas du tout abordables . Mais nous voyions les enfants boire au puit toute la journée et dans le même gobelet , ce qui expliqua pourquoi ils avaient presque tous de l’herpes labial ! l’hygiène en Moldavie était sommaire . Ce n’est pas la priorité. Chaque matin nous accueillions des enfants de tous âges , parfois racolés dans la rue , car beaucoup èrent . Il y a énormément d’enfants abandonnés par des parents partis en Allemagne , Russie , Autriche pour travailler et laissant leur progéniture à la merci de bien des personnes . QUI veut bien s’en occuper pourra , sinon ils faisaient comme ils pouvaient. Ceux qui avaient des parents étaient pour la plupart battus ou lourdement négligés pour faute d’alcoolisation parentale ( un vrai fléau !) et quelques rares enfants avaient des parents aimants et présents . Le plus gros paradoxe que l’on a vu, ce sont des enfants dénués de tout ( nourriture , eau , toit , sécurité ) et par contre avec des Iphone Ipad ect parce que leurs parents leur envoie pour les  » gâter » ! C’est fou !

jetais miss barbe à papa avec les enfants , je leur en offrait gratuitement

Au début nous avions une vingtaine d’enfant puis la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre et au bout de 5 jours ce sont 150 enfants qui venaient jouer , prier et manger à nos côtés . je me rappellerais toujours mon petit titot quand il a commencé à voir arriver les enfants. Certains etaient très pauvres , pouilleux , mal habillés voir pas habillés et certains avec pleins de cicatrices ( souvenirs des sévices certainement laissés par un père ou mère alcoolisés ) et surtout les regards … dans le vide ou terriblement triste . Eliott était bouleversé . Il mesurait combien sa vie était luxueuse par rapport à eux !

visite chez une dame âgée , pas de secu , pas de CAF , pas de retraite , pas de mari pour la nourrir .

le soir après la sieste , nous allions visiter les personnes adultes très pauvres , sans mes enfants qui restaient soit avec moi soit avec leur papa . Certaines rencontres auraient été trop dangereuses pour eux à cause de l’alcool … Cette femme ci dessus , avait que son sourire et le petit chat à ses pieds ! Elle vivait de rien ! rien pour la nourrir , la chauffer , juste des voisins solidaires . ELle avait une peur bleue de JESUS , l’eglise ORTHODOXE etant tellement oppressante pour ces populations qu’ils avaient peur de mourrir et vivre pire après cette vie affreuse sur terre. Nous avions prié avec elle et lui avons parlé de l’amour du Christ . VOus savez dans les pays où on vit de rien , les gens savent que la spiritualité existe , que nous ne sommes pas faits que de cheirs et d’os et qu’il y a une vie après la mort . Et ils ont peur que leur état de misère les poursuivent après , ils rêvent d’une vie apaisée après l’enfer sur terre . Et nous , savons nous combien la spiritualité est importante où avons nous été aveuglés par nos richesses …? L’eglise orthodoxe en Moldavie fait beaucoup de mal .Elle opprime le peuple et le vole . Les bâtiments les plus riches de Moldavie appartient à l’eglise orthodoxe russe . Bâtiments remplis d’or alors que le peuple meurt … et nous avons vu des popes ( prêtres ) venir chercher l’impôt aux gens . Ils s’enrichissent en leur promettant le paradis s’ils paient ! Ces pratiques là au moyen âge ont donné naissance au protestantisme par Martin Luther tant c’est révoltant !

cette veuve survivait , en mauvaise santé pour cultiver elle se contentait de si peu mais avait une richesse énorme qui la gardait dans la joie : sa foi ! Nous étions bouleversés !
Son trésor etait ce livre de cantiques qu’elle avait soigneusement décoré et dont elle fredonnait les chants chaque jour . Quelle leçon de foi et d’humilité !
Nous parcourions les routes des villages (ici grand luxe : route goudronnée !) pour aller visiter les gens . Nous leur offrions à manger , du temps d’écoute et une Bible s’ils la souhaitaient !
Un exemple de véhicule moldave : du bidouillage . La police est corrompue là bas alors tout est possible !

Sinon la plupart des moldaves ont une charrette pour transporter toute la famille
les groupes d’enfants que nous animions le matin
Arnold avec Eliott qui n’arrivait pas à marcher sur de longues distances . Les villages n’avaient pas souvent de routes en bon état , elles étaient chaotiques et poussiéreuses. Le cheval en arrière plan n’avait pas de clôture et était lié par les pattes . Il pouvait à peine bouger . Les moldaves ne font pas de clôtures pour les animaux , cela coûte trop cher
en été ça va … on imagine pas en hiver …
paysage Moldave
Il y avait une toute petite épicerie dans le village et celle ci n’avait pas de caisse enregistreuse mais un boulier pour compter
ma fille prête à animer la matinée
Dans l’église évangélique où nous étions nous avions vécu un des cultes les plus mémorables de notre vie : 4h de culte avec la sono à fond pour que les gens du village entendent et une église bondée à craquer ! Ce jour là il y eu 9 baptêmes ! Merveilleux ! Une chorale enjouée à l’arrière et un pasteur qui faisait les va et vient avec la Russie . C’était beau de voir ça mais 4h c’était épuisant et le tout en Roumain !!! Je vous dis pas les garçons comme ils étaient éreintés mais pour la première fois de leur vie ils n’ont pas dit un mot !
Je n’ai jamais vu autant d’enfants prier de ma vie , c’etait beau et touchant . Un foi sincère et profonde . J’ai pu les bénir et intercéder pour eux . J’ai prié aussi pour les enfants en France qui n’ont pas le bonheur de connaitre ces temps merveilleux de communion avec Dieu !
A la fin de chaque matinée distribution de nourriture et friandises
regardez bien au centre de l’image un homme gisant à terre …

Sur cette image ci dessus on voit bien un homme à terre sur le trottoir à gauche .. Nos enfants étaient avec nous et ont été choqués . Cet homme gisait dans son sang . Certes en partant en voyage missionnaire nous savions que nos enfants risquaient de voir ce genre d’images , mais nous avons aussi choisi qu’ils puissent voir aussi cette réalité , le tout est de parler ensuite et exprimer nos émotions . Cet homme nous voulions le secourir mais les équipiers et le pasteur nous ont interdit de le faire car souvent c’est pas alcoolémie excessive et on ne peut prévoir leurs gestes , ont ils un couteau , sont ils mauvais ? Donc le pasteur est allée ramasser soigner et parler à cet homme . Ils a promis d’arrêter l’alcool … jusqu’à la fois prochaine ! Le pasteur avait ce rôle là aussi de faire prendre conscience aux gens de leur mauvaises conduites . Surtout quand les enfants étaient violentés .

Semaine dans le premier village terminée , il etait temps de partir . Dur de les laisser. Le pasteur est au fond avec la chemise à carreaux . Un homme bon et pieux . Il nous a demandé que nous révélions au monde ce qui se passe là bas et que des missionnaires prennent la relève . Car il avait peur de mourir
un jour sans successeur pour s’occuper des gens et des enfants de ce village !
second village , encore plus pauvre mais accueil tellement chaleureux et généreux
cuisine moldave
evier pour les dents et la vaisselle à proximité de la basse cour
nouvelle eglise , nouveaux enfants
quand on passait devant cette maison chaque soir on entendait des cris …
jardin de notre hôte avec son puit privé
lait de la biquette récolté chaque matin
autre cuisine , on est bien loin de nos cuisines  » aménagées « 
notre hôte était veuve , donc sans revenus , elle avait un petit jardin privé pour cultiver quelques légumes et fruits . Elle préparait à ce moment là ses bocaux pour l’hiver
Cet homme était très alcoolisé , nos équipiers lui expliquaient qu’il y avait une solution à l’alcool. Il était désemparé . Que de misère .
salle à manger et garde manger
Cet homme aussi était alcoolisé , d’ailleurs il a précipité notre départ avec sa carabine à la main , sa sœur en arrière plan avait eu les doigts de pieds amputés à cause du froid . Nous leur avons donné des vivres et sommes partis!
Cet homme nous entendait chanter et est sorti . Nous lui avons dit que nous étions chrétiens et nous a demandé une Bible , il a pleuré avec nous et nous a fait pleurer !
Cette femme était française avec un mari alcoolisé lui aussi … beaucoup de moldaves parlent français . Elle nous a demandé une bible mais n’avions rien à lui offrir à manger , mais nous avions discuté avec elle . ELLE était si heureuse de nous rencontrer .
Arnold avec un djembé improvisé le dimanche matin !
toujours en train de rire et s’amuser avec ces enfants qui avaient oublié trop jeunes ce qu’etait s’amuser ! Du bonheur !
pas de gateau d’anniversaire mais un plat de viande grillée pour marquer le coup ! J’ai trop kiffé
Dans ce puit un jour Jérémie a sorti de l’eau blanche comme du lait , il a commencé à se laver les mains , une femme lui a fait comprendre que c’était leur eau à boire … Il a eu un sentiment de dégoût, je lui demandé de ne jamais oublier la chance qu’il avait d’avoir de l’eau potable ! Les voyages missionnaires forment les enfants à une réalité plus juste de la vie telle qu’elle est sur l’ensemble de la terre et pas seulement dans les pays riches !
je peux vous assurer que chez eux on ne lit pas aux latrines tant l’odeur est insoutenable ! On y va quand on sait que c’est le moment et on reste quelques secondes , pas une de trop !
Notre groupe de femmes . Comment oublier ? Unies ensemble dans le même but , partager et révéler dans nos pays respectifs .Nous sommes restés en contact avec 2 moldaves Irina au centre avec t shirt bleu et Juliana en tshirt vert .

Comment exprimer ce que nous avons vécu ? Un voyage indélébile qui nous a ouvert les yeux sur les réalités de ce monde . Aux portes de nos pays riches des gens meurent dans l’indifférence totale , des enfants se font battre tous les jours sans que personne ne réagisse , des femmes se battent comme elles peuvent pour leurs villages , des personnes âgées vivent au jour le jour sans savoir de quoi demain sera fait !

Des personnes habituées aux latrines puantes , au manque d’eau potable , au manque de services de justice compétents . Des gens qui se contentent de clouer des chaises dans une voiture , qui ont des puces pleins la maison à cause des animaux non traités , des gens qui se douchent dans le poulailler et qui n’ont pas à se soucier de la chaîne du froid alimentaire parce que c’est le cadet de leurs soucis . Des personnes qui savent que les médecins ce n’est pas pour eux et qui prennent la vie comme elle vient . On vit , on meurt …. on se pose pas de question c’est ainsi ! Pas de débat sur les vaccins : il n’y en a pas ! Un enfant qui contracte la polyo en se coupant ( c’est fréquent !) et qui meurt quelques jours après , c’est un enfant en moins à nourrir ! Les jeunes filles se font tripoter dans la rue par des hommes ( véridique , je l’ai vu de mes propres yeux !) elles se font enlever chez elles, le viol n’est pas puni !Et les hommes à 95% alcoolisés n’ont plus le sens du bien et du mal . La mafia sévit et est une porte de sortie pour les jeunes garçons , elle va voir les filles abandonnées par leurs parents dans leurs fermes en leur promettant de revoir leurs parents et ces pauvres adolescentes se retrouvent sur les trottoirs européens . Un vrai fléau ! Bref mon mari et moi avions été bouleversés et choqués des différences à quelques heures d’avion ! C’est décidé un jour nous serons missionnaires à long terme ! Quand ? Seul Dieu le sait ! Mais depuis notre retour nous n’avons jamais quitté cette idée . Nous apprenons l’anglais à nos garçons , je me forme en auxiliaire de puériculture ( pour tenir un dispensaire avec mon mari médecin )et nous avons gardé des contacts avec les moldaves . Ce sera la Moldavie ? Nous en savons pas encore mais notre cœur a été profondément touché par ce pays . Ce pays a besoin de dispensaire , de médecins et de médicaments de première urgence , ça c’est certain . En attendant il nous manque une formation biblique pour être au plus près de notre engagement pour Christ et ainsi pouvoir apporter des besoins corporels , mais aussi spirituels . Dieu nous guidera selon sa volonté ….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s